Restauration  
Comme toutes les RENAULT de cette époque, la corrosion est le premier problème pour ces voitures de plus de 25 ans. La mécanique est relativement robuste.

1. LA CORROSION

Certaines parties sont plus sensibles que d'autres :
    Aile avant : la corrosion se développe aux endroits où les tôles sont en contact. Des boursouflures se forment sur l'arrière de l'aile avant :

    CORROSION AILE AVANT


     

  • Capot moteur : sur les trois modèle que je possède, deux capots sont corrodés, sur l'avant.

    CORROSION CAPOT AVANT


     

  • Portière : les bas de portière intérieurs et extérieurs.

    PORTIERES


     

  • Le bas de caisse est situé sous la voiture de chaque coté. Il est constitué de 2 corps creux. En général, la première tôle est corrodée.

    BAS DE CAISSE


     

  • Plancher : quelques fois, le plancher est corrodé à l'avant autour du début du longeron, sur la partie oblique et horizontale.

    PLANCHER


     

  • Pavillon et coque : sur les modèle découvrable, le toit ouvrant est inoxidable. La corrosion apparait au niveau de la jointure du toit ouvrant et des montants avant/arrière.
    Quelques fois, la corrosion se développe au dessus de la fixation supérieure de la portière.

    TOIT OUVRANT

     

  • Coffre : l'emplacement de la roue de secours dans le coffre est souvent défoncée.

    TOIT OUVRANT

2. LA MECANIQUE

Les points à vérifier :
  • Moteur : pas de vérification particulière.
     
  • Lève vitres éléctriques : l'engrenage principal est en plastique, il résiste mal au temps. Des dents cassent ou l'engrenage se fend.

    LEVE VITRE